//

Allassane Ouattara dévoile ses plans d’après les élections

2 minutes de lecture

Dans deux interview données au Journal du Dimanche et à Le Monde, le Président Ouattara a fait des déclarations reçues comme “un vrai choc” par les uns et « surréalistes » pour les autres. Il y parle déjà de modifier la constitution dans le but de “balayer tous ces gens-là.”, entendez ses opposants de plus de 70, c’est à Dire Bédié.  Il y parle également de réinstaller la limite d’âge dans la constitution. Traduction, ses adversaires politiques Soro et Bédié ne pourront ainsi plus se représenter.

Le président Ouattara prévoit en outre des poursuites contre les opposants qu’il juge coupables des violences actuellement en cours. “Nous avons des éléments précis qui incriminent l’opposition mais compte tenu de la période électorale, je ne veux pas envenimer les tensions. Mais si les preuves sont établies, immédiatement après il y aura des poursuites et cela quelle que soit l’importance de la personne. “ a-t-il martelé dans Le Monde.

Au chapitre des emprisonnements: la perpétuité pour Guillaume Soro, ancien allié et maintenant opposant de Ado.

Quant à Gbagbo, le président Ouattara déclare “Je ne compte pas l’amnistier mais je compte prendre une décision qui facilite son retour.”

Mon commentaire: Un président ne devrait pas dire ça. En cette période de tension, j’aurais souhaité entendre un président conciliant, à l’écoute de son peuple. Mais depuis les premières violences en Août, je ne l’ai vu faire aucun discours d’apaisement. Occasion loupée c’est Péché, dit le dicton populaire. Notre président en a manqué encore une!

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié