//

15 ans après le bombardement de Bouaké

1 minute de lecture

15 ans après le bombardement de Bouaké qui a tué 9 soldats français et un américain, les présidents ivoirien et français ont rendu hommage aux victimes.

Alassane Ouattara a dévoilé une stèle commémorative auprès de laquelle Emmanuel Macron et lui ont déposé des gerbes. aux couleurs des drapeaux français, puis ivoirien.

Aucune référence aux circonstances encore controversées du bombardement. Aucune non plus pour les 60 ivoiriens tués à l’hotel ivoire dans les jours qui ont suivi.
Sur RFI on peut lire “Interrogé à ce propos hier, Emmanuel Macron n’a pas souhaité commenter la procédure judiciaire en cours. L’Élysée entend surtout, avec ce moment, sceller la réconciliation avec les Ivoiriens alors que Paris et Abidjan veulent aujourd’hui aller plus loin dans leur coopération militaire.”

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié